avel-chuklanov-9cx4-QowgLc-unsplash

Un élevage pour assurer l’autonomie financière de l’orphelinat


  • Focus sur ...
  • orphelinat
  • Thématiques

Publié par admin le 30 mai 2013

“Si tu vois un homme qui a faim, donne lui un poisson : tu le nourriras pour  un jour.

Mais apprends lui à pêcher et il se nourrira toute sa vie. “

Pour satisfaire les besoins des enfants du centre, Serge, le responsable,  a initié et développé un projet d’élevage de volailles dès la construction de l’orphelinat en 2004. Après plusieurs années de difficultés de tous ordres (vols, maladies), une première série de 350 poussins est arrivée en 2010, qui a commencé à générer des revenus en 2011. Les oeufs, vendus aux populations environnantes, ont permis d’enrichir l’alimentation des enfants par l’apport d’oeufs, source de protéines.  Mais au Bénin, le coût d’achat des poussins et des aliments est très conséquent. Comment financer un nouvel arrivage de poussins ?

 C’est de cette urgence qu’est née l’association Espoirs d’enfants.

3 mois après la création de l’association, les fonds nécessaires au financement de l’achat d’un nouvel arrivage de poussins et d’aliments étaient envoyés. Mais au delà de cette action, notre objectif était de mener  une action à portée pérenne et aux impacts durables .

C’est en cela que le présent projet trouve toute sa justification. Car l’objectif in fine est d’assurer l’autonomie à terme du centre grâce à l’élevage de poussins, en assurant une transmission de savoir-faire.

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !