Genèse d’une belle aventure humaine


  • association
  • orphelinat

Publié par contact le 23 décembre 2020

22 décembre 2010 Paris Charles de Gaulle. Pour les fêtes de fin d’année, les 5 membres d’une famille de la banlieue rennaise s’envole pour le Bénin. La découverte d’un continent, l’Afrique et de la vie au sein d’un orphelinat, un univers qu’il partageront durant 3 semaines. C’est à l’issue de ce voyage qu’est né l’envie de créer une association “Espoirs d’Enfants”.
Présente au Bénin, Madagascar, l’Inde et la Colombie, l’association accompagne 10 ans plus tard quelques 2000 familles et enfants autour de 12 projets. Récit de cette aventure.

“Et si cette année, à la place de cadeaux au pied du sapin, nous partions tous les 5 donner de notre temps aux enfants d’un orphelinat en Afrique ? C’est par cette phrase lancée par Isabelle à son conjoint Pierrick et à leurs 3 enfants, Eva 11 ans, Mathis 13 ans et Julie 16 ans qu’a commencé l’aventure Espoirs d’enfants, il y a tout juste 10 ans.


Si l’Afrique leur est inconnu, Isabelle et Pierrick ont, avant d’avoir leurs enfants, déjà voyagé au Magreb, Asie, Amérique du Nord et Centrale. Mis de côté durant les plus jeunes années des enfants, les voyages, pour la richesse des découvertes et rencontres humaines, leur manquent.

Alors c’est décidé. lls partiront tous les 5 apporter leur aide auprès des enfants de l’orphelinat “Espoir d’Enfant” de Ouidah au Bénin. Crée à l’initiative d’un couple Béninois, l’orphelinat ne bénéficie d’aucune aide de l’état. Il héberge 53 enfants, tous orphelins de père ou de mère, voire des 2. L’appui qu’ils apporteront permettra au couple de prendre un peu de recul durant leur présence à l’orphelinat.

Premiers jours difficiles

Arrivée dans la nuit à quelques jours des fêtes de fin d’année, c’est d’abord la chaleur écrasante qui accueille la famille à l’aéroport. Et personne, du fait du retard de l’avion, pour les accueillir et récupérer les 10 valises remplies de vêtements, activités manuelles et autres petits cadeaux pour le Noël des enfants. Qu’importe ! Une voiture fera office de taxi avec sur le toit, dans le coffre et sur les genoux des 5 passagers les 10 valises entassées, direction l’hôtel.
Les chambres au confort minimalistes, finiront d’entamer la joie des enfants fatigués qui passeront leurs premières nuits et journées à demander à reprendre l’avion et rentrer.

La découverte de l’orphelinat

Puis c’est la découverte de “la route des Pêches” qui relie Cotonou à Ouidah. Une piste qui longe la mer avec de part et d’autres des cocotiers et des villages de pêcheurs. Un changement de décor grandiose qui émerveille la famille. Puis l’arrivée à Ouidah et à l’orphelinat où les enfants du centre les accueille avec des chants et danses !

L’imprégnation de la vie Béninoise et des enfants au quotidien marquera peu à peu la famille et les remplira de joie.

Durant tout le séjour, matin et après-midi, la famille se rendra chaque jour à l’orphelinat à vélo parmi les villageois, pour partager de beaux moments avec les enfants. jeux, activités, chants, apprentissage d’une pièce de théâtre qui sera jouée le jour de Noël s’enchaineront.

A l’occasion de Noël, les petits cadeaux donnés seront enveloppés et identifiés selon qu’il s’agit de lots pour les filles ou les garçons. Mathis, se pliera volontiers au jeu du Père Noël, en endossant la panoplie complète malgré les 30 degrés !

Plusieurs semaines de partages, de liens, de rires et de joies avec un sincère désarroi à la fin de cette période, car il était certain pour tous à cet instant que nous ne reverrions jamais. Douloureuses séparations remplies de larmes et d’étreintes.

11 mois plus tard Espoirs d’Enfants était crée avec pour objectif de venir en aide à cet orphelinat.

10 ans plus tard, 12 projets sont en cours dans 4 pays et plus de 600 000 euros récupérés pour aider les familles et enfants défavorisés.

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !