La coopérative des poulets de Janzé toujours présente aux cotés de l’orphelinat de Ouidah

Publié par contact le 11 février 2021

Suite à la perte économique de l’exploitation avicole de Ouidah au Bénin du fait de la Covid 19, la coopérative des poulets de Janzé a souhaité marquer son soutien en finançant un lot de
poussins.

Face à la covid 19, de nombreux secteurs sont touchés, des pertes économiques
conséquentes sont constatées dans le monde entier.
À Ouidah, l’élevage avicole qui abrite non loin de 4000 poules pondeuses est touché de plein
fouet par cette crise.
Serge, le responsable de l’orphelinat et de l’élevage se déplace d’ordinaire à la frontière du
Togo afin de vendre ses œufs. Face à la situation sanitaire, les déplacements sont restreints
et de fait la vente d’œufs est en nette diminution. Par conséquent, Serge a dû se séparer d’un bon nombre de poules étant donné la baisse de trésorerie.


Un énorme manque à gagner pour cet élevage qui subvenait aux besoins de 50 enfants.
Touchée par cette situation, la coopérative des Poulets de Janzé n’est pas restée
indifférente. Un chèque a été remis à Espoirs d’Enfants afin que le responsable de
l’orphelinat puisse racheter 2500 poussins et les aliments nécessaires jusqu’à la ponte.

« Connaissant le projet et ayant été sur place, nous ne pouvions pas rester indifférent face à
cette situation de crise. Ces orphelins ont besoin de notre aide afin d’améliorer leurs
conditions de vie, de nourriture, et d’éducation. La France a les moyens de soutenir les
entreprises et les associations en temps de pandémie. » indique Patrick Giboire, Président de
la coopérative des fermiers de Janzé.

Un immense merci à la coopérative des Poulets de Janzé qui depuis la création de
l’association a toujours été présente.

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !