Portrait : Kumari, une femme engagée


  • De relais locaux

Publié par contact le 1 novembre 2020

« Redonne ce que tu reçois , ne le garde jamais pour toi », c’est le message d’espoir, d’amour et de paix que Kumari Xavier a désiré faire passer en créant l’orphelinat « Wide Children’s home » en Inde, une structure accompagnée par Espoirs d’Enfants.

C’est en appliquant cette pensée à son propre parcours de vie que Kumari fonde Wide en 2003, situé dans le  Sud de l’Inde, à quelques heures de Pondicherry. C’est dans cette région qu’elle a elle aussi grandi, dans un orphelinat, au sein duquel sa mère occupait le poste de cuisinière. Elle raconte avoir eu une enfance heureuse, ou elle ne manquait de rien, mais surtout entourée d’amour et d’affection.


C’est donc inspirée de sa mère et en son honneur qu’elle décide, après un Bachelor en Anglais et une carrière dans l’administration, à son tour, de rendre ce qui lui a été donné. Depuis 2003, elle a accompagné plus de 200 enfants. « Parmi eux, certains travaillent dans d’autres villes, certains sont mariés et vivent dans les villages environnants », raconte-t-elle. « Certains se joignent a nous pour les célébrations de Noel » ; une occasion de tous se retrouver et profiter des fruits de son engagement quotidien.


« Les magnifiques et innocents sourires des enfants nous guident et nous motivent à donner le meilleur de nous mêmes pour chacun d’entre eux »,confie-t-elle sur ce qui lui donne de la force au quotidien. A l’orphelinat Wide, les enfants vont à l’école en semaine et profitent d’un temps d’étude chaque soir. Le week-end, de nombreuses activités sont prévues pour occuper les enfants : cours d’informatique, sports, yoga, arts plastiques… De quoi faire apparaitre ce sourire que Kumari aime tant voir sur le visage des enfants.


Pourtant, le fonctionnement bien organisé de l’orphelinat s’est vu boulversé par l’arrivée de la pandémie mondiale de coronavirus. Durement touchée, l’Inde a du s’adapter et Kumari également. Les enfants ont été pris en charge par des tuteurs mais Wide continue de leur fournir de la nourriture, des vêtements et de quoi faire leurs toilettes au quotidien. Kumari a également pris l’initiative de distribuer de la nourriture aux familles les plus démunies et touchées par la crise, tout en continuant a accompagner les familles ayant pris en charge les enfants de l’orphelinat. Kumari est sans aucun doute un modele d’humanité et de résilience qui nous inspire toutes et tous.


(Depuis 3 ans, Espoirs d’Enfants accompagne l’orphelinat Wide et les aide a mettre en place un programme d’actions dans l’objectif de mieux nourrir les enfants en développant des cultures et un petit élevage, et par la suite d’acquérir une autonomie financière. Nous sommes ravis d’accompagner Kumari et ses projets au fil des années et d’envoyer des volontaires en mission au sein de l’orphelinat pour participer à leurs actions.)

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !