Le confinement mis à profit au centre d’accueil de Parakou


  • Baraque

Publié par contact le 12 mai 2020

Après 42 jours de fermeture, le centre d’accueil de Parakou, qui accueille chaque jour les filles contraintes de travailler sur le marché, vient de rouvrir ses portes, ce lundi 11 mai.
Si l’accueil n’était plus possible, pour des raisons réglementaires liées à l’épidémie de coronavirus, l’équipe est, malgré tout, restée mobilisée. Le programme a été bien chargé : campagne de sensibilisation pour l’épidémie de Covid-19, formation, travaux et aménagements, organisation de la reprise… puis quelques jours de vacances avant la réouverture.

Sensibilisation : une campagne de prévention au Coronavirus

Fin mars, Espoirs d’Enfants a mené une vaste opération de sensibilisation et d’information pour faire face à la pandémie de Coronavirus dans la région de Parakou.

Durant 5 jours, l’équipe du centre a été mobilisée auprès d’épidémiologistes recrutés par l’association, pour une mission d’information auprès des acteurs locaux (autorités locales, leaders religieux, directeurs d’écoles, …) et de la population.

Ils ont effectué des séances d’informations et de démonstrations sur le lavage des mains à l’eau et au savon et sur le port correct de masques… En tout plus de 10 000 personnes ont ainsi été touchées.

Pour en savoir plus sur cette action > Vaste action de sensibilisation au Covid 19 dans le Nord Bénin

Formation de l’équipe : une montée en compétences

Début avril, l’équipe du centre a pu bénéficier de plusieurs jours de formation afin de pouvoir gagner en compétence et toujours mieux faire face aux difficultés qui peuvent être rencontrées au quotidien.

Les filles fréquentant la baraque sont toutes déscolarisées et travaillent sur le marché. Si certaines sont dans leur famille, beaucoup sont “placées” chez des tiers. Afin de pouvoir les accompagner, il est nécessaire pour l’équipe de bien comprendre le rôle de chaque institution, de chaque autorités locales.

Cette formation a eu pour objectif de définir l’ensemble des autorités existantes, leurs rôles, leurs contextes d’intervention ainsi que la manière de les contacter, d’effectuer des signalements, de coopérer,…
Les formateurs sont également intervenus sur la situation des enfants dits en difficulté : conditions de vie, scolarisation, relationnel, …

Une formation qui a pu se tenir en toute sécurité avec respect des distances physiques et des mesures protectrices comme le lavage des mains et le port du masque.

Travaux et aménagement : le centre s’est fait refaire une beauté

Cette période de fermeture a également permis de refaire une beauté au local.
Ismaël, Reine et Fideline, respectivement animateur, institutrice et couturière, ont mis à profit cette période pour y réaliser travaux d’entretien et aménagements et y effectuer un grand nettoyage de printemps.

Ils ont temporairement pris brosses et pinceaux pour redonner un coup d’éclat au local. Ainsi les murs, qui auparavant étaient bruts, ont pris de la couleur.  Le choix de l’équipe s’est porté sur une teinte chocolat pour la partie basse, peu salissante, et un jaune en partie haute pour donner gaité et lumière.

Des affiches pédagogiques sont également venues égayer les murs

Organisation de la reprise : bien préparer la réouverture

L’équipe a également travaillé sur l’organisation de la reprise :

  • établissement du programme d’activité,
  • préparation du suivi des filles, activité par activité, afin de pouvoir individualiser de plus en plus l’accompagnement des enfants.

L’équipe a ensuite bénéficié d’une semaine de vacances avant la réouverture qui a eu lieu le lundi 11 mai.

Nous leur souhaitons une bonne reprise !

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !