Témoignage de Maurice, psychologue des baraques


  • Baraque
  • Des équipes locales
  • Témoignages

Publié par admin le 19 avril 2017

Maurice est le psychologue des baraques à Cotonou et à Parakou. Ils parlent aux filles en groupe mais aussi pendant des sessions individuelles. 

” En Févier 2013, j’ai été recruté par KIRA/droit des enfants en tant que psycho-pedagogue dans le cadre du projet d’appui aux structures de protection des enfants vulnérables. Et j’ai été muté à l’orphelinat Espoir d’Enfant de Ouidah.

C’est la-bas que j’ai eu la chance de tomber dans le projet de co-construction d’une ferme avec l’association Espoirs d’Enfants au profit des enfants orphelins de ce centre. C’est ainsi que j’ai eu la chance de rencontre la présidente de l’association, Isabelle, avec qui j’ai sympathisé, car elle a un coeur d’or. Et que mon souci principal est le bien être des enfants.

J’ai tout de suite compris que cette association serait un tremplin pour le développement de ma passion et j’ai accepté de mettre mes competences aux services des enfants à travers cette association.

Je suis psychologue de profession, mais ce qui est difficile dans mon travail et ce qui constitue sa particularité c’est mon terrain d’action et le fait que ce sont des enfants du marché.

Les Soeurs Salésiennes sont présentes sur le marché depuis 2001. Toutefois, je pense que  l’ association leur a permis de développer l’impact sur les enfants, les tutrices et même sur toute la population environnante. La baraque est mieux organisée, les actives bien réfléchi , il y a un accompagnement de qualité et le nombre d’enfants qui fréquente la baraque s’est considérablement développé.

La baraque est devenu un endroit référent pour la conscience collective béninoise en ce qui concerne le respect des droits de l’enfant et les pratiques pour mettre fin à l’exploitation économique des enfants.”

 

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !