Ouverture d’un second centre d’accueil pour les enfants esclaves au Bénin


  • Actualités Terrain
  • Baraque
  • Décryptages
  • Thématiques

Publié par admin le 16 octobre 2016

Depuis 2014, Espoirs d’Enfants vient en aide à un nombre croissant d’enfants esclaves sur le marché de Cotonou grâce à un lieu  d’accueil, de repos, d’écoute et d’alphabétisation. Riche de cette expérience et au regard des résultats probants obtenus, l’association ouvre un autre centre d’accueil à Parakou.  

Benin_map-PARAKOU2ème plus grand marché du Bénin après Cotonou, le marché Arzeke est très conséquent par sa taille. Chaque jour, des centaines de commerçantes Béninoises et Nigériennes viennent vendre leurs produits à des clients venus de tout le nord Bénin et des pays frontaliers.

Issus des villages environnants pour la plupart, des centaines de filles  sont placés à partir de 5 – 6 ans auprès de ces marchandes, leurs tutrices, pour les aider.

photoenfantparakounewsPrêtés, loués ou vendus, ces petites vendeuses,  bonnes à tout faire, travaillent  10 – 12 heures par jour. Certaines sont bien considérées, d’autres maltraitées. 90 % d’entre elles ne sont pas scolarisées.

C’est pour leur venir en aide que nous avons souhaité, avec l’accord et l’appui des autorités locales, mettre en place ce centre d’accueil, lieu de repos,  d’assistance d’apprentissage et d’alphabétisation, pour ces enfants placés appelés « vidomégons ».

enfants-marche-parakou

En cours d’aménagement, le centre ouvrira ses portes très prochainement.

L’équipe constituée de 3 personnes (animateur, psychologue et institutrice) va prendre progressivement ses fonctions. D’ores et déjà un travail de sensibilisation auprès des enfants et marchandes sur l’intérêt de ce centre a déjà commencé sur le marché.

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !