Mamy Nirina, le nouveau salarié Espoirs d’Enfants pour le centre de formation à Madagascar


  • Actualités Terrain
  • familles Madagascar
  • Thématiques

Publié par admin le 9 janvier 2017

Début décembre, Mamy Nirina a pris ses fonctions à Madagascar. Sous la responsabilité de notre relai local Hervé, il va coordonner la création du centre de formation avicole à Antsirabé. Présentation.

Bonjour, je m’appelle RAKOTOARISON Mamy Nirina, je suis Malgache, j’ai actuellement 38ans, marié et père d’un petit garçon de 6ans.Je vis actuellement à Antananarivo dans ma ville natale et nous allons nous installer dans la Ville d’eau  très bientôt.

Parlons d’abord de passions,  je suis un homme qui aime cuisiner surtout à la façon malgaches,  je suis mélomane c’est-à-dire que j’écoute toutes sortes de musiques mais j’ai  un peu de préférence pour la musique classique et le jazz,  je suis un bon bricoleur et comme sport je pratique le football.

Concernant mes niveaux académiques, j’ai obtenu mon baccalauréat en 1998 et j’ai fait deux années à la Faculté des Sciences d’Antananarivo. Après j’ai continué à l’Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques d’Antananarivo où j’ai suivi une formation d’ingénieur agronome pendant 5 ans de 2000 à 2004 dans la spécialisation en élevage, tout simplement pour mon affinité aux animaux.

L’Aviculture, le cœur de son métier

Du côté parcours professionnels, j’ai passé quatre ans dans une société mauricienne en Aviculture implantée à Madagascar, ce qui m’a eu l’opportunité d’acquérir tant d’expériences dans le domaine. C’est en 2009 que j’ai intégré cette Société nommé Avitech Madagascar entant que Technico-commercial dans la zone d’Antsirabe. A partir de ce moment ma carrière professionnelle était orientée surtout dans l’Aviculture, dans la formation des adultes et dans les suivis des élevages en Aviculture des clients.

Mamy-portrait

En Août 2016, après un petit contrat de 6 mois comme consultant formateur à la MPE (Malagasy Professionnels de l’Elevages), j’étais à la conquête d’un emploi de longue durée, je suis tombé sur ce projet qui est une très belle opportunité pour m’épanouir pleinement à nouveau. En plus les activités de l’Association : Formation et Aviculture se coïncide bien à mes expériences professionnelles.

Avant de parler de mes intérêts pour ce projet, permettez-moi de vous raconter ce que j’ai constaté lorsque j’ai vécu à Antsirabe en 2009 et 2010. Comme tous les gens qui sont passés ou vécu là-bas, j’ai remarqué que des extrêmes pauvretés touchent la masse de la population surtout les paysans. En un clin d’œil des tireurs de pousse- pousses inondent les rues d’Antsirabè. Du côté professionnel nous avons eu à l’époque des petits clients dont l’élevage dépassait rarement la cinquantaine de têtes par faute de moyens.

Alors, je suis vraiment convaincu que ce projet  sera efficace à l’amélioration des conditions de vie de ces populations vulnérables.

De ce fait, j’ai beaucoup d’ambitions et de motivation  pour ce projet.

Premièrement pour le projet en lui-même : sa mise en œuvre, sa pérennité et sa parfaite autonomie du point de vue financier. Deuxièmement pour les familles bénéficiaires : formation  bien transmise et bien saisie,  élevage de poule pondeuse bien conçue par les familles entant qu’AGR (Activités Génératrices de Revenus) rapide, bénéfique et durable et enfin projet familial pérenne.

Pour terminer, mes intérêts cités ci-dessus  sont pour moi un défi personnel mais en communion étroite avec l’objectif  de l’Association Espoirs d’enfants qui est  l’amélioration des niveaux de vie des familles très démunies pour qu’elles puissent scolariser leurs enfants et qu’elles aient accès à de nourriture de qualité riche en protéine comme l’œuf.

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !