La vie à l’internat de Sonon


  • Internat Sonon

Publié par Isabelle le 25 janvier 2024


Depuis la rentrée scolaire, 14 jeunes collégiens cohabitent durant la semaine au sein de l’internat Espoirs d’Enfants de Sonon apprenant ainsi les joies et les contraintes de la vie en autonomie, loin de leur famille.

Bien que situé à seulement 47 kms de Parakou, Sonon est un village quelque peu isolé. En cause, l’état de la route. Car pour rejoindre Sonon il faut empreinter une piste non bitumée très dégradée, qui outre la fatigue engendrée par les conditions de circulation très pénibles, nécessite 3 longues heures de route en voiture ou en bus.

Ismael, le responsable des équipes du Bénin s’y rend habituellement chaque mois afin de s’assurer que tout s’y passe bien. Mais depuis Décembre, impossible de rendre visite aux collégiens. Il a dû suspendre ses déplacements sur Sonon, dans l’attente de la moto tout terrain qui va arriver prochainement au Bénin.

14 jeunes cohabitent durant la semaine à l’internat ouvert il y a 2 ans. Un hébergement construit par Espoirs d’Enfants et situé à proximité du collège. Un confort de vie appréciable : auparavant ils étaient obligés de parcourir plusieurs kilomètres à pied matin et soir depuis leur domicile familial situé dans la brousse pour s’y rendre, et ce quelque soit les conditions météorologiques.

Chargé de l’entretien des lieux et de la préparation des repas, les jeunes se sont organisés en deux équipes de 7 personnes, l’une s’occupant de la cuisine, la seconde de l’entretien du centre et ce à tour de rôle.

Levé avec le jour dès 5h30

Au Bénin, les journées commencent tôt. Levés à 5h30, ils quittent l’internat une heure plus tard, après s’être avoir effectué les tâches domestiques. La proximité de l’école leur permet de revenir le midi y prendre leur déjeuner, avant de repartir pour les cours de l’après-midi.

Afin d’optimiser leurs résultats scolaires, Espoirs d’Enfants a mis en place des cours de soutien scolaire hebdomadaires, en français et en mathématiques, assurés par 2 professeurs de collège.

Weeks-end familiale dans la brousse
Le vendredi soir, si les enfants sont heureux de rejoindre rejoignent leur famille pour goûter au plaisir des bons repas préparés par la maman mais aussi aider aux travaux champêtres, ils sont contents de retrouver les copains de chambrée le lundi ….




Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !