L’aide aux familles pour produire du café freinée par le Covid

Publié par contact le 19 août 2020

Situé en Amérique latine, la Colombie compte 48 millions d’habitants sur un territoire 2 fois plus grand que la France. Au delà des apparences, le pays rencontre un grand nombre de difficultés, du fait d’une grande inégalité dans la répartition des ressources, une corruption structurelle qui se retrouve à tous les niveaux de la société, une extrême violence entre les groupes armées et l´Etat et un manque d’accès à l´éducation.

Sur le plan géographique, le pays est traversée par trois chaines de montagnes, dont la cordillière centrale. Le projet qui va être mis en place se situe dans le département de Tolima, dans la zone rural de la ville de Chaparral située au pied de cette chaine. L’économie dans cette région relève principalement du domaine agricole avec la production de café, de fruits et de légumes et d’élevage.

La ville de Chaparral et ses environs a été très affectée par le conflit armée : plus de la moitié des habitants, soit 24 487 habitants, furent déplacée de la zone à cause des violences sur leur territoire, entre les FARC, les paramilitaires et les forces armées il y a quelques années.

Le projet « Former et accompagner des familles dans la production de café » a pour but d´aider des familles vulnérables vivant en zone rural de sortir de la pauvreté en les aidant à cultiver et vendre du café. Outre l’achat de matières premières, l’accompagnement de l’association doit leur permettre d’acquérir les connaissances pour obtenir une excellente productivité et une grande qualité de café.

Le Covid 19 n’a pas épargné la Colombie. Malgré plus de cinq mois de quarantaine, la propagation du virus reste très élevé avec plus de 450 000 personnes contaminés et 15 000 décès. C’est pourquoi le gouvernement d´Ivan Duque a décidé de prolonger la quarantaine jusqu’au 31 aout pour tout le pays. 

Si la situation a retardé le début du projet, nous espérons pouvoir commercer en mois de septembre en fonction des mesures qui seront prises par le gouvernement prochainement.

Un projet d´autant plus nécessaire aujourd´hui puisque la pandémie a plus que jamais fragilisée les familles colombiennes.

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !