Journée de l’Enfant Africain à Parakou


  • Bénin - Carrières de Parakou
  • Bénin - Centre d'alphabétisation et de formation de Parakou

Publié par contact le 16 juin 2021

Mercredi 16 juin, pour la Journée de l’Enfant Africain, des sensibilisations ont été organisées pour plus de 200 enfants travaillant sur la carrière de granite et le marché de Parakou.

Dans toute l’Afrique, depuis 30 ans, chaque 16 juin, la Journée de l’Enfant Africain permet de sensibiliser aux droits des enfants et d’aborder les principaux défis auxquels ils sont confrontés au quotidien comme le droit à l’éducation, à la santé, à la protection, la lutte contre la maltraitance…

Les enfants de la carrière de granite

L’équipe s’est rendue à la carrière de granite de Parakou afin de sensibiliser les enfants sur leurs droits et sur les dangers auxquels ils sont exposés (chaleur, poussières, éclats de pierre…). Beaucoup sont déscolarisés, tous travaillent durement sur la carrière comme casseurs de pierre.
Les échanges se sont terminés autour d’un repas offert à chaque à enfant.

Les filles louées travaillant sur le marché

Le centre d’éducation et d’apprentissage de Parakou accueille chaque jour les filles louées travaillant sur le marché pour des cours d’alphabétisation et de couture.

A l’occasion de cette Journée de l’Enfant Africain, deux temps forts ont été organisés :

Pour les enfants, au lieu du programme de classe habituel, elles ont participé à un atelier dédié avec :

  • Un temps d’échanges et explications sur les droits de l’enfant dont le droit à l’éducation et l’intérêt d’apprendre à lire, à écrire, à compter pour mieux grandir et se construire un avenir.
  • Un temps de dessin où les filles ont été invitées à s’exprimer librement sur leurs droits, leurs rêves, leurs espoirs d’enfants,…
  • La remise de cadeaux : un tissu pour se faire une robe et une paire de claquettes ont été offerts à chacune des filles. Beaucoup sont en effet mal ou pas chaussées alors qu’elles parcourent plusieurs kilomètres chaque jour sur le marché pour vendre leur marchandise.

Les marchandes, ont été conviées à un atelier avec :

  • De la sensibilisation aux droits de l’enfant avec un appui particulier sur l’importance de savoir lire et écrire afin que les filles puissent avoir un avenir meilleur,
  • Un temps, où elles ont pu prendre connaissance des cahiers de classe des filles. Elles ont ainsi pu constater les progrès effectués et l’intérêt de laisser les enfants venir au centre d’éducation et d’apprentissage.

Pour les enfants, comme pour les tutrices les échanges ont pris fin autour d’un goûter.

Une émission à la radio pour parler des droits de l’enfant au plus grand nombre

L’équipe est intervenue à la radio, pour une heure d’émission spéciale afin de sensibiliser la population locale à l’importance du respect des droits de l’enfant avec également un appui sur le droit à l’éducation.
La radio étant très écoutée, elle permet de parler au plus grand nombre pour faire bouger les lignes.

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !