Départ imminent pour le “Fougères- Dakar” pour Espoirs d’Enfants


  • Actualités France
  • De bénévoles
  • Témoignages

Publié par Isabelle le 13 janvier 2024

Derniers préparatifs pour Nicolas et ses 2 amis qui prendront la route demain matin. Direction  le Sénégal avec 2 véhicules et une moto destinés aux équipes locales Espoirs d’Enfants au Bénin. 

Il  y tout juste  un an Nicolas s’apprêtait à s’envoler pour le Bénin et à réaliser un reportage photographe sur les actions menées par Espoirs d’Enfants . Un fabuleux voyage que de superbes images ont immortalisé.Aujourd’hui, Nicolas s’apprête à repartir pour le Sénégal, accompagnés de 2 amis de longue date,  Gaetan et Fabrice. Une première en Afrique pour Fabrice.

5000 kms à parcourir, de Fougères à Dakar

Ce dimanche, le trio prendra la route de Fougères avec les 3 véhicules qu’ils vont convoyer : un mini-bus, une voiture et une moto. Des dons en mécénat de 3 professionnels – NBA Automobiles, Ma Voiture de Rêve et Morel Automobiles – qui souhaitaient s’associer à ce projet solidaire.  Révisions, contrôles automobiles et cartes grises au nom de l’association, tout est prêt. 

L’objectif est de rallier le Sénégal en 12 jours via l’Espagne, le Maroc puis la Mauritanie. “Si  tout se passe bien aux frontières et s’il n’y a pas trop de problèmes avec l’état des routes” ajoute Gaetan.  

La dernière portion s’effectuera par bateau pour les véhicules jusqu’à Cotonou. “On aurait aimé aller jusqu’au Bénin où oeuvre Espoirs d’Enfants, mais c’est une zone rouge en ce moment. Trop dangereux” souligne Nicolas.

Arrivés sur place au Bénin mi-février,  le mini-bus et la voiture serviront à conduire les enfants notamment à l’école primaire Espoirs d’Enfants située à l’entrée de la ville de Parakou ; la moto permettra  à Ismaël, responsable local de l’association, de se déplacer sur les différents sites, dans Parakou ou à 3 heures de pistes comme c’est le cas pour Sonon où se situe l’internat Espoirs d’Enfants. 

Dimanche matin, les 3 amis prendront la route pour cette épopée solidaire de 5 000 kms. Par précaution Nicolas et ses amis ont prévu 4 roues de secours par véhicule, qui si elles ne servent pas sur le trajet, auront toute leur utilité au Bénin ..

Un périple à suivre …

à suivre …

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !