Covid 19 : une Aide alimentaire pour des familles en Inde


  • Orphelinat Inde

Publié par contact le 18 juin 2020

Pour une période indéterminée, les travailleurs journaliers se retrouvent aujourd’hui sans emploi, du fait du Covid 19 qui sévit encore beaucoup en Inde. C’est le cas des refugiés Sri Lankais vivant à Tiruvannamalai qui sont dans un extrême dénuement. Espoirs d’Enfants a décidé de fournir une aide alimentaire d’urgence à une quarantaine de familles.

Depuis mars 2019, Espoirs d’Enfants procure une aide à l’orphelinat Wide Children’s Home, afin de l’aider à subvenir aux besoins alimentaires de trente enfants. Aujourd’hui, dans le contexte du Coronavirus, les enfants sont envoyés temporairement chez leurs proches, avec une réserve alimentaire financée par Espoirs d’Enfants.

Le contexte des réfugiés du Sri Lanka est particulier. En 2009, le gouvernement de Colombo a mis fin à une guerre de 35 ans, avec les rebelles indépendantistes du Nord-Est de l’île, représentés par les Tigres de Tamoul. Un an plus tard, 300 000 civiles ont été progressivement libérés des camps. Cependant, les intimidations, persécutions et disparitions continuent. Une partie de la population civile a regagné le sud du sous-continent de l’Union Indienne. Leur présence au Tamil Nadu est informelle et sans un quelconque statut officiel, ce qui les cantonnent dans la catégorie la plus pauvre de travailleurs journaliers, sans bénéficier d’aucune aide.

La situation était tenable (à la limite du revenu de subsistance) jusqu’au 24 mars 2020, date du début de confinement en Inde. Ensuite, les travailleurs journaliers se sont trouvés dans une insupportable précarité. Vingt familles de réfugiés sur soixante souffrent particulièrement de cette situation. Cela représente quarante adultes plus 2 à 3 enfants par famille, soit au total environ 90 personnes. C’est à l’intention de ces familles que l’aide est apportée.

L’État du Tamil Nadu finance un repas par jour aux enfants scolarisés, à conditions que les enfants puissent se déplacer jusqu’à l’école, pour ce – parfois unique – repas de la journée. Depuis plusieurs années, le bus du Wide Children’s Home permet le ramassage scolaire offert aux enfants de réfugiés. Une chaîne de bonne volonté s’est créée, car «Les enfants ne sont pas les personnes de demain, elles sont les personnes aujourd’hui »**, et c’est aujourd’hui qu’ils ont besoin de nous.

** Janusz Korczak – Le roi des enfants BJ Lifton

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour rester au courant de nos actualités, abonnez vous à notre newsletter !