06 81 76 01 95
x
Grandir et se construire

Blog

Un mois en immersion dans la culture Africaine
Fév 4, 2020

A quelques heures de son retour au Bénin où elle a séjourné avec Espoirs d’Enfants, Lucie nous raconte la très belle expérience humaine qu’elle vient de vivre.

Par ce voyage, je voulais découvrir la culture Africaine ainsi que donner de mon temps à des enfants. Pour ce premier saut d’un mois en Afrique, j’ai découvert un pays magnifique.

Dès la sortie de l’avion, la chaleur et les paysages nous mettent dans l’ambiance africaine. Eh oui ! passé de 5°C à 30°C ça change ! Ce 1er soir, j’ai été prise en charge par Marlyse, la belle-sœur de Yaceinth chez qui j’ai logé pendant ce mois d’immersion.

Toutes les personnes que j’ai croisées ont été chaleureuses et aux petits soins pour moi.

Le lendemain, durant le trajet en bus entre Cotonou, la capitale du Bénin, et Parakou, j’ai pu observer la diversité des paysages : des terrains désertiques suivit de terres verdoyantes.

La baraque, un lieu de bien-être pour les enfants

A mon arrivée à Parakou, j’ai été accueillie par Ismaël et Reine, animateurs à la Baraque et par Fidéline, couturière qui transmet son savoir aux filles.

 

 

Durant mon séjour, j’ai réalisé  combien ce projet apporte une bouffé d’oxygène aux filles. Grâce aux activités proposées, elles apprennent à réaliser des choses par elles même et prennent conscience de leurs capacités.

3 temps fort marquent la journée au sein du centre d’accueil. Le matin, il y a une activité manuelle comme la création de bijoux en perle ou tressés mais également des guirlandes ou des figures d’origami. Le midi, les filles viennent déjeuner à la baraque et suivre les cours d’alphabétisation donnés par Reine. Elles apprennent la phonétique, l’écriture, la lecture ainsi que les mathématiques. L’après-midi, les filles jouent à des jeux de société, entreprennent des défis sportif…etc.

La baraque met également, en place des séances de sensibilisations avec les filles soit sous forme de « causerie » ou par la diffusion de vidéo. Différents thèmes sont abordés comme l’intérêt de sourire et de rire ou encore comment éviter la bagarre et ce qui peut la provoquer.

 

J’ai également eux le plaisir d’assister à une émission de radio avec Ismael et Fideline. Elle avait pour but de sensibiliser les tutrices ou « mama » sur l’importance de choyer les enfants au sein de leur foyer. L’émission s’est faite en bariba, le matin et en dendi, l’après-midi, 2 des dialectes locaux.

Les filles de la baraque sont très attachantes et pleines de vies. Malgré des journées parfois difficiles et longues, elles gardent leurs sourires et leurs bonnes humeurs.

Un voyage qui est aussi une découverte du Bénin

Les week-ends, étant un temps libre pour moi, j’ai eu l’opportunité de visité une partie du Bénin tel que Natitingou et ces chutes de Kota et dormir à la belle étoile dans les tatas, maison tradition des tamaris à la frontière du Togo.

 

 

Cette excursion m’a permis d’être au plus proche de la population des campagnes et découvrir leurs modes de vie.

 

Ce séjour a été une expérience enrichissante et riche de souvenirs et de belles rencontres.

 

 

J’aimerais remercier particulièrement Ismaël, Reine et Fidéline pour m’avoir aussi bien accueillie et intégrée au sein de la baraque. Je remercie Yaceinth pour son accueil au sein de sa démeure et son équipe pour leurs bienveillances et leurs services.