06 81 76 01 95
x
Grandir et se construire

Blog

Plus de 6 000 participants à notre programme d’actions en faveur des enfants esclaves
Juin 23, 2017

Un vaste programme  sur le thème « Laissez-moi être un enfant » , a été mis en place par les équipes de Cotonou et de Parakou, afin de sensibiliser la population béninoise à la cause des enfants esclaves et faire découvrir les actions menées au sein des baraques.  2 évènements qui ont connu un franc succès !

La Journée de l’Enfant Africain est célébrée chaque année le 16 juin partout en Afrique. C’est la date choisie par les équipes de la baraque de Cotonou pour faire valoir sa cause en faveur des enfants esclaves. Pour l’équipe de Parakou, c’est une semaine avant la date de l’inauguration qui a été retenue.

2017-Benin-Cotonou-JEA-marche-0616-WA0011Sensibilisation sur le marché,  émission spéciale à la radio, homélies dans les églises et les mosquées, « marche », journée portes ouvertes, … toute une série d’événements ont été organisés  avec en point d’orgue, des portes ouvertes à Cotonou et l’inauguration de la baraque à Parakou.

Plus de 1000 personnes ont fièrement participé aux 2 marches organisées sur les marchés de Cotonou et Parakou  pour défendre la cause des enfants esclaves.

2017-Bénin-Journée-de-l-enfant-africain-flyersEn préambule de ce programme, plus de 1000 flyers sur le thème de la campagne avait été distribué sur les 2 marchés. Au verso, une présentation des objectifs poursuivis par le centre d’accueil et l’annonce de la date des portes ouvertes avaient permis de commencer l’action de sensibilisation.

A cette occasion l’association avait fait imprimer plus de 700 tee-shirts avec son slogan « Laissez-moi être un enfant », tee-shirt qui a été distribué aux participants.

Dans les églises et mosquées, des banderoles reprenant ce même message étaient  apposés à l’entrée. Plus de 3 000 personnes ont ainsi été touchés par des discours  sur les droits de l’enfant.

Pendant trois jours, les médias locaux ont relayé ces événements avec notamment des reportages diffusés à la télévision au niveau national.

Ces temps de dialogue et de sensibilisation ont permis aux tutrices de mieux comprendre le rôle et l’utilité de la baraque. Elles ont été nombreuses à questionner l’équipe sur le comportement à adopter avec les enfants et plusieurs ont émis le souhait de revenir dès la semaine suivante pour échanger plus longuement et prendre des engagements.

Une belle réussite. Toutes nos félicitations aux équipes locales !