06 81 76 01 95
x
Grandir et se construire

Aider des agriculteurs à mieux produire et commercialiser le soja – Bénin

Aider ce projet

70% des objectifs fixés atteints
70%

Nous avons besoin de votre aide pour ce projet
Faire un don

Le projet en quelques mots

L’association vise à permettre aux agriculteurs  de devenir acteur de leur développement en les aidant à améliorer quantitativement et qualitativement leur production, tout en préservant leur santé et l’environnement.

 

Comment ?

 

  • En regroupant les agriculteurs sous forme associative puis coopérative,
  • En augmentant  leur productivité par la recherche de semences plus performantes,
  • En privilégiant la production de graines de soja biologiques et équitables,
  • En supprimant l’utilisation de produits phyto-sanitaires et l’aide à l’acquisition de matériels pour le désherbage,
  • En améliorant les méthodes de production par des séances de formation,
  • En recherchant des débouchés qui leur permettent de mieux vivre de leur production.

 

Un programme d’actions qui va leur permettre de devenir acteur de leur développement, tout en agissant  pour une agriculture viable et durable, et qui in fine permettront d’en partager les acquis à des échelles plus vastes.  

2016-Benin-Guinagourou-Soja-032

Quelques membres de la coopérative d’agriculteurs de soja

Les objectifs

Ce projet d’aide à des agriculteurs béninois a pour objectifs de :

  • Permettre aux familles d’accéder à une plus grande autonomie alimentaire et financière.
  • Accroître la productivité et la production locale, tout en veillant à préserver les ressources naturelles.
  • Améliorer les activités de culture, de conservation et de commercialisation des produits agricoles locaux par l’organisation locale en coopérative et de la formation.
  • Construire le projet avec l’engagement de chaque famille de se former aux techniques de culture et d’aller vers une agriculture sans pesticide et produit phytosanitaire de synthèse.

Nos actions

Fourniture de matériels Termine

Aide aux agriculteurs pour adopter des techniques agronomiques plus efficaces et durables.

Afin de réduire la pénibilité du travail dans les champs, l’association va fournir à la coopérative du matériel afin de faciliter le travail aux champs.

Un attelage complet va être remis aux agriculteurs de la coopérative issus de à 3 villages: Guinagourou, Nassy et Kpébié. Cet attelage comprend une paire de boeuf, une charrue, une charrette métallique et un semoir. Le choix des agriculteurs de Sonon s’est porté vers  une batteuse.

Achat et test de semences Termine

La société Triballat, partenaire de l’association, a testé plusieurs graines fournies par l’INA au Bénin. Une graine a été sélectionnée et fournie aux agriculteurs.

50 producteurs ont été sélectionnés en 2015 pour tester cette graine sur une surface commune. L’exigence de l’association était de ne pas utiliser de produits phyto-sanitaires.

Les résultats ont été très concluants avec une production qui a doublé et une graine qui n’a pas éclatée lors de la récolte. 

 

Une opération qui a permis à l’association de disposer d’un stock de de semences de qualité qui sera fournit cette année à 100 autres agriculteurs ; L’opération devrait se poursuivre et être renforcée dans les années à venir pour rendre la commune entièrement autonome en semence de soja,

Espoirs d’Enfants finance cet achat ainsi que les formations qui vont être dispensés aux agriculteurs.

2016-Benin-Guinagourou-Soja-024

 

Etude sur la création d'une filière soja Termine

Le soja est aujourd’hui très présent dans le centre Bénin et le tourteau de soja très consommé dans le sud dans les élevages. Avec des jeunes de l’IGR et l’appui de Triballat, Espoirs d’Enfants étudie la faisabilité de créer une filière soja au Bénin basée sur une culture bio ou raisonnée.

 

Formations agricoles Termine

Les agriculteurs ont été formés aux techniques agricoles. Trois formations, l’une pour le semis, le second pour le sarclage, et la troisième pour la récolte ont été dispensées cette année.

Rencontre des agriculteurs et création de l'association Termine

En avril 2015, Espoirs d’Enfants a rencontré plus de 400 producteurs de soja, afin de comprendre leurs problématiques et leur apporter des réponses tangibles.

2016-Benin-Guinagourou-Soja-028
Conscients de la nécessité de se regrouper pour mieux agir, les agriculteurs se sont regroupés au sein d’une coopérative qui vient d’être créée à Guinagourou , en partenariat avec l’association Espoirs d’Enfants. Elle compte aujourd’hui plus de 220 membres.

2016-Benin-Guinagourou-Soja-032

Création d'une filière de soja biologique En cours

Afin de limiter l’utilisation de produits phyto-sanitaires pour la culture du soja et préserver l’environnement et la santé des agriculteurs et des consommateurs, l’association souhaite développer une filière de soja biologique.
Cette filière permettrait en outre de trouver des débouchés plus rentables aux agriculteurs et ainsi de mieux faire vivre leurs familles.

Création d'une coopérative de producteurs de soja biologique Termine

Afin qu’ils puissent devenir autonomes et se structurer, Espoirs d’Enfants  encourage les agriculteurs qui souhaitent se lancer dans la culture de soja biologiques dans la création d’une association.

Certification Ecocert En cours

Le label ECOCERT est en cours d’obtention pour cette fin d’année 2018, ce qui permettra de commercialiser une première récolte de soja labellisé bio en décembre d’environ une centaine de tonnes.

 

En savoir plus sur le contexte

La faim est encore le fléau numéro 1 en Afrique et des milliers de familles souhaitent vivre dignement d’une agriculture familiale. Développer l’agriculture est le meilleur levier pour améliorer l’autosuffisance et faire décoller l’économie en Afrique par la création de revenus additionnels.

Lorsque les agriculteurs produisent et gagnent plus, ils sont mieux à même de subvenir aux besoins alimentaires et sanitaires de leur famille, envoyer leurs enfants à l’école, et investir dans leurs exploitations agricoles. Leurs communautés deviennent alors économiquement plus fortes, plus stables.

Dans cette région très pauvre du Bénin, une monoculture du coton s’est généralisée, avec ses excès, en lieu et place des cultures vivrières traditionnelles.

Les épisodes de sécheresse de plus en plus longs et fréquents et l’appauvrissement des sols liés à ce type de monoculture intensive ont abouti à une dégradation des rendements qui a provoqué une forte diminution des revenus des agriculteurs.

Il y a quelques années, certains se sont alors tournés vers la culture de soja, tout en poursuivant l’utilisation massive d’engrais et d’herbicides pour éviter le désherbage manuel, long et pénible.

Cette activité permet de fournir une source d’alimentation riche en protéines végétales pour la famille et la vente des graines est une activité génératrice de revenus.

L’association Espoirs d’Enfants souhaite aider durablement les agriculteurs de la région de Guinagourou à améliorer leur rendement en soja. Un projet qui  nécessite une approche complète incluant :

  • L’écoute préalable et la prise en compte de leurs besoins spécifiques
  • L’augmentation de leur productivité   par un accès à des semences plus résistantes
  • La formation à des méthodes et des pratiques de gestion plus efficaces
  • L’accompagnement pour une agriculture biologique afin de protéger à la fois l’environnement et la santé humaine.

Un processus qui va permettre à ces familles béninoises d’améliorer leurs revenus et leur alimentation.

Nos principes d’action :

  • Un engagement réciproque : les agriculteurs doivent être acteurs dans les projets de développement
  • Respect des piliers du développement durable : viabilité économique – équité sociale – préservation et usage raisonné des ressources naturelles
  • Rigueur dans l’évaluation et le suivi

 

 

soja20150326_100520     soja20150325_122046

 

Actualités

La vie de l'association au fil du temps