06 81 76 01 95
x
Grandir et se construire

Améliorer la sécurité alimentaire des familles par le développement d’élevages bovins – Haïti –

Aider ce projet

5% des objectifs fixés atteints
5%

Nous avons besoin de votre aide pour ce projet
Faire un don

Le projet en quelques mots

Soumis à de fréquents cyclones, la situation des habitants à Haïti est devenu encore plus critique depuis 2010. Et le dernier séisme a encore empiré les choses. Aujourd’hui, l’agriculture est en déclin et oblige le pays à importer 50% des denrées.

Très vulnérables, les paysans pratiquent une agriculture de subsistance avec des moyens limités.

Source de revenus moins vulnérable aux aléas climatiques que l’agriculture et plus respectueuse de l’environnement, l’élevage de petits ruminants, tel que les capris, constitue une alternative aux cultures sarclées.

 

Ce programme vise à contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire de familles paysannes vulnérables par la fourniture de quelques capris à des familles en situation d’extrême pauvreté.

Du micro-crédit en animal pour perpétuer le programme 

Le projet est fait sur la base suivante : « celui qui reçoit donne à son tour lorsque le produit a fructifié ».

Ce principe permettra aux premiers bénéficiaires d’aider d’autres familles dans le besoin. Cette chaîne de solidarité se concrétisera par la transmission d’un ou plusieurs petits animaux d’une famille à l’autre. Le suivi sera assuré par un comité local constitué de trois superviseurs.

Une fois que chaque famille aura rempli son contrat du « Qui reçoit…Donne »  les familles pourront garder et développer tous les produits de leur élevage en toute autonomie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les objectifs

  • Aider les gens après les cyclones et le séisme à reprendre vie
  •  Donner un moyen sûr et efficace aux familles de payer à long terme l’écolage de leurs enfants;
  • Relancer l’élevage des cabris (chèvres) en permettant à des familles de reconstituer une partie du cheptel perdu.
  • . Garantir la sécurité alimentaire et de diversifier les revenus par l’élevage et l’amélioration des techniques de production.
  • Former les familles aux techniques d’élevage respectueuses de l’environnement

 

Nos actions

Définir les critères de sélection des bénéficiaires avec les représentants de la communauté de Baradères où est situé le projet (nombre d'enfants, sans ressource régulière et impact de l’ouragan, motivation à l'élevage…) Planifié

Etablir un contrat entre les familles et les représentants de la communauté pour garantir le respect des principes de base Planifié
Planifié
Planifié

En savoir plus sur le contexte

 

Les races locales de ruminants sont rustiques et prolifiques et ont prouvé être un instrument de capitalisation adapté à la situation des petits paysans. De plus, Haïti possède des ressources fourragères et sous-produits agricoles qui peuvent constituer l’alimentation de base pour les animaux herbivores.

Parmi les différents élevages, celui du  cabris est  à privilégier. Peu sujets aux maladies, les producteurs n’ont par ailleurs pas de problèmes d’accès au marché du fait d’une demande importante sur le marché intérieur et des circuits informels d’exportation très dynamiques vers la République Dominicaine pour la viande de caprin.  Outre l’autoconsommation, par sa vente, les paysans peuvent économiser des gourdes et  payer « l’écolage », les frais de scolarité des enfants.

Actualités

La vie de l'association au fil du temps