06 81 76 01 95
x
Grandir et se construire

Blog

75 femmes transformatrices de soja en formation
Juil 20, 2017

Les femmes de la coopérative « Takissari »  du Nord Bénin  ont bénéficié d’une seconde semaine de formation  sur la transformation de la graine de soja en différents produits. 

Le soja,  très riche en protéines, constitue l’une des premières cultures céréalières dans le nord du Pays, principalement dans la commune de Pèrèrè, où il est en train une part importante dans l’alimentation des villageois.

2016-Benin-Guinagourou-Transformation soja-Preparation du contenuCréée il y a 2 ans sous l’impulsion d’Espoirs d’Enfants avec l’appui de la société Sojasun – leader Français des produits transformés à base de soja – la coopérative Takissari compte aujourd’hui près de 90 femmes adhérentes contre 25 l’an passé.

L’objectif poursuivi par Espoirs d’Enfants est de les accompagner dans l’amélioration de leurs pratiques de transformation de cette denrée très prisée, de les aider dans le développement de la gamme de produits et dans la commercialisation.

Après une première vague de formation débutée l’an passé consacrée à la transformation du soja en Tofu,  75 femmes de 3 villages ont bénéficié d’une seconde semaine de formation du soja en différentes farines et baillets.

 

 

Un groupe de travail

Un groupe de travail

Arrivées des différents villages le lundi matin après plusieurs heures de marche, il était convenu que les femmes étaient prises en charge par l’association pour séjourner toute la semaine sur place; ceci afin d’éviter des allers-retours épuisants chaque jour comme cela s’était produit l’an passé.

 

 

soja3Les 2 premiers jours de la semaine étaient consacrés à la  fabrication de farines de soja (à base de soja torréfié, de sorgho, de maïs, de riz, de cossette) suivis le mercredi et le jeudi de séances  dédiées à la réalisation  de galettes et de baillets. Le vendredi était une journée de synthèse,  afin de s’assurer de la bonne appropriation des méthodes de transformation.

Comme nous l’a relaté, Armel, notre relai local pour ce projet, La satisfaction a été grande et les bénéficiaires ont vraiment apprécié ces séances de formation qu’elles se sont engagées à mettre en application dès le retour dans leurs villages afin que cette connaissance reçue ne les échappe jamais. »

2017-Benin-Guinagourou-Transformation soja-Formations-Formation1

Pour la présidente de l’association, Madame Donwirou, c’est une grande satisfaction pour ces femmes de pouvoir bénéficier de ces formations qui leur permettent d’être en phase avec les nouvelles techniques de transformation  agricole.