06 81 76 01 95
x
Grandir et se construire

Blog

Témoignage « Mon expérience vécue à Madagascar ? Riche d’enseignement et de respect » .

Philippe,Directeur  de la Ligue de Foot de Bretagne,  s’est envolé pour Madagascar il y a quelques semaines avec Espoirs d’Enfants. Retour sur cette expérience qu’il a vécu comme  unique et enrichissante.

Dans le cadre de mon engagement avec l’Association « Espoirs d’Enfants », j’ai eu l’honneur et le privilège de me rendre à Madagascar en cette période de fête de Noël et du nouvel an, et plus précisément sa capitale Tananarive pour rencontrer les familles et jeunes du club d’Espoirs FC.

Ce club d’Espoirs FC a été créé officiellement en fin d’année 2015 par une initiative locale et l’implication de l’ONG Espoirs d’Enfants basée en Bretagne à Janzé (35).

Les objectifs communs avec la Présidente de l’Association Isabelle  et l’indispensable relais sur place en la personne d’Hervé, ingénieur agronome et surtout amateur et fin connaisseur du Foot, restent :La réinsertion des Jeunes par le sport et l’accessibilité à des formations professionnelles.

  • Favoriser le développement d’équipes de foot au sein du club « Espoirs FC » en assurant la mixité sociale.
  • Coacher les jeunes membres du club en leur assurant deux entrainements par semaine et la participation à des matches officiels.
  • Permettre aux enfants et aux jeunes footballeurs qui ont décroché de reprendre leurs études et de suivre une formation professionnelle.

Le sport et plus précisément le Football contribue à cette éducation par ses valeurs de partage, de dépassement de soi, de vie en groupe, de Fairplay et d’esprit d’équipe.

Dans certains quartiers ou certaines cités, et c’est le cas pour le quartier d’Andraisoro, l’éducateur sportif reste le seul référent, le seul repère ou la seule autorité respectée par les jeunes en déshérence familiale ou sociale.

Force est de constater, après échanges avec Hervé, que les difficultés de structuration                 (notamment le terrain) et de temps n’ont pas permis l’envol comme espéré au départ puisque seule une équipe de + de 17 ans a pu participer à un Championnat adulte.

Cependant l’avenir s’annonce très prometteur.

En effet, il est désormais quasiment acquis que démarreront à moyen terme la participation de plusieurs catégories de jeunes en école de football (U7/U8/U10/U13) et en championnat officiel avec les U15 et U17 grâce aussi à l’engagement et l’accompagnement des Parents.

D’autres jeunes bénéficieront également des formations professionnelles comme abouties avec succès en 2016.

Espoirs d’Enfants par la voix de sa Présidente a aussi choisi d’aider les jeunes suivant des critères à déterminer à reprendre leur place à l’école qu’ils avaient quittée ou abandonnée faute de moyen financier.

Suite à une rencontre très enrichissante et émouvante avec le Staff du club mais aussi des nombreux Parents présents à l’occasion d’une matinée de partage, j’ai pu, après avoir souhaité la bonne année en Malgache « Cha Cha Ni Taouna », constater toute l’attente et tous les espoirs des familles.

Nous avons pu éclairer les personnes présentes après une projection de l’organisation du football en France FFF/Ligue de Bretagne de ce que pourrait être un « club modèle » et surtout les engagements de chacun à travers des chartes définissant les objectifs du club, celles des Parents et des joueurs.

Pour nous aider dans le développement d’Espoirs FC des moyens matériels (ballons, équipements textiles et pédagogiques) sont venus complétés le Centre de Formation.

Il nous faut remercier à cet instant la Fédération Française de Football (FFF), la société Sport Co Shop, le club de Senlis avec la collecte de chaussures usagées.

Dernièrement la Ligue de Bretagne de Football, dans un premier temps au travers de dotations en matériel sportif, va apporter son soutien pour la pratique du football mais aussi a permis, sous une forme à déterminer, le parrainage de Jérémy Morel, joueur de la sélection nationale et du stade Rennais FC qui adhérera très certainement aux 5 devises du club :

  • Discipline
  • Passion du foot
  • Solidarité
  • Volonté
  • Intégrité

Temps fort également de ce séjour que je qualifierai quelque peu de « hors du temps » tant la richesse de ce pays est contrastée par sa pauvreté, les rencontres d’exhibition Futsal où j’ai pu constater la bonne qualité footballistique et prometteuse des jeunes joueurs d’Espoirs FC.

En effet, Hervé et son Staff technique avaient organisé en notre honneur plusieurs matches toutes catégories allant des U6 aux adultes en présence des parents.

Une danse folklorique Malgache puis Bretonne effectuée au centre du terrain en présence de l’ensemble des acteurs ont scellé définitivement notre Amitié. Sans oublier la venue surprise d’Anicet ABEL, capitaine de la Sélection nationale plus communément surnommée « les Baréa » du nom du zébu emblématique de l’île, qui est natif du quartier d’Andraisoro d’où sont issus la majorité des jeunes que soutient l’association Espoirs d’Enfants.

Si ce séjour était flêché avant tout comme une mission caritative, nous avons pu bénéficier de temps de repos nous permettant de découvrir ce beau pays au relief varié notamment la côte ouest à Morondava, l’allée des baobabs, arbre centenaire au tronc énorme, la ville de Tananarive et son parc de Tsimbazaza avec ses tortues géantes, ses emblématiques lémuriens et crocodiles. La célébration d’une messe locale très animée en chants et magnifiquement colorée a également retenu tout notre plaisir.

En deuxième partie et sans que cela soit de ma compétence, nous nous sommes rendus à Antsirabé, (deuxième plus grande ville de l’ile) avec la Présidente et Hervé afin de visiter le centre de formation en aviculture construit entièrement avec les fonds de l’association Espoirs d’Enfants. Ce centre est dédié à venir en aide à 9 familles très démunies ayant déjà pratiqué l’élevage.

Un diner avec le maire de cette ville nouvellement élu et ami d’Hervé nous a permis de constater toutes les difficultés de gestion sur place et les nombreuses priorités à donner notamment sur l’évacuation des déchets, la remise en état des routes et la couverture sociale et médicale de cette région dont le pays est un des plus pauvres au monde.

Pour conclure, ce voyage nous a permis de constater sur la partie foot l’implication des acteurs et la possibilité de faire passer des messages de tout genre notamment des messages éducatifs et sportifs qui soient cohérents avec ceux des parents et de l’éducation Malgache sans se substituer à l’un ou à l’autre.

La mise en place de la structuration du club et de son centre de formation, de l’école de foot et de la formation professionnelle ainsi que la recherche d’un terrain praticable toute l’année restent la priorité de ce volet foot sans oublier la constitution d’un dossier à déposer auprès de la FIFA pour obtenir des aides financières potentielles à destination de ces amoureux du football.

Améliorer les conditions de vie des enfants en les réinsérant par le sport et de leurs familles pour qu’ils puissent se construire un « AVENIR » me donne l’énergie de poursuivre aujourd’hui ma modeste contribution à travers une expérience vécue riche d’enseignement et de respect.