06 81 76 01 95
x
Grandir et se construire

Blog

1 euro contre un bidon de cailloux
Nov 9, 2018

A Parakou, plus de 500 personnes travaillent dans la carrière de pierres. Un dur labeur pour 1 euro quotidien sous un soleil de plomb ou des trompes d’eau selon les jours …Mais quel que soit les conditions, ils sont là.

La première fois que je l’ai aperçue, j’étais à l’arrière d’une voiture. Mon visage s’est tourné vers la droite et je l’ai vu … Un immense terrain vague gris rempli de tôles ondulées sous lesquelles des personnes étaient abritées du soleil.. Près d’eux des enfants,  nombreux et jeunes qui déambulaient à proximité .. Je me suis promis de revenir pour les aider ..

Dans l’intervalle, Ismaël, salarié d’Espoirs d’Enfants, accompagné d’Anne-Lise et de Julie, pour un mois au Bénin, s’était rendu sur place pour comprendre …

Plus de 500 personnes y travaillent quotidiennement, quelque soit les conditions climatiques .. Un travail arasant effectué sous un soleil de plomb ou sous des trompes d’eau durant la saison des pluies, essentiellement par des femmes, seules, veuves ou abandonnées par leur mari, avec des enfants à charge. Elles me l’ont dit « Elles n’ont pas le choix, il faut faire vivre la famille et nourrir les enfants » . 

Mais plus encore que le salaire de misère, ce sont les poussières qui  causent des dégâts irréversibles à leurs poumons, tout comme les éclats de pierres à leurs yeux. Certains nous ont avoués voir flou le soir, comme me l’a indiqué cet homme venu nous remercier « 17 ans dans la carrière à casser des pierres et aujourd’hui un voile insistant sur les yeux qui commencent à ne plus distinguer les choses et les êtres … » 

Lors de notre voyage début novembre, nous leur avons apporté des lunettes de protection et masques pour se protéger .. accompagné d’un sandwich …
Je ne pensais pas par ce petit geste recueillir autant de gestes, de regards bienveillants et de remerciements …

Désormais, c’est l’eau que nous souhaiterions amener sur cette carrière … car après la journée de labeur, ces travailleurs doivent parcourir près de 2 kms pour boire et se laver ..

A suivre ….