06 81 76 01 95
x
Grandir et se construire

Permettre l’accès à la scolarité à des enfants de villages éloignés – Bénin

Aider ce projet

100% des objectifs fixés atteints
100%

Nous avons besoin de votre aide pour ce projet
Faire un don

Le projet en quelques mots

benin2014_170602 _web

Pour se rendre à l’école, il faut financer ses frais de scolarité et ses fournitures scolaires sous peine d’être exclu. Des charges trop lourdes pour les familles qui ne peuvent les supporter. L’internat de Guinagourou accueille 30 enfants durant toute l’année scolaire afin de leur permettre d’aller   au collège, un lieu trop éloigné de leur village pour s’y rendre quotidiennement. L’association fournit la somme nécessaire à ces enfants pour leur permettre de suivre chaque année leur scolarité et les aide dans leur quotidien. 

Les objectifs

  • Assurer annuellement les frais de fonctionnement et de scolarité des 30 internes
  • Contribuer à leur bien-être quotidien
  • Aider à l’achat de nourriture pour nourrir ces enfants.

Nos actions

Actions réalisées Termine

PAIEMENT DES FRAIS DE SCOLARITÉ ET ACHAT DES FOURNITURES SCOLAIRES

  1. Résultats  : A permis aux 30 enfants d’avoir les fournitures scolaires nécessaires pour avoir le droit d’assister aux cours en septembre 2013 et 2014
  2. Règlement des frais scolaires pour ces 2 années.

 

Aider au bien-être quotidien des enfants En cours
  • Récupérer des fonds afin d’améliorer le quotidien des enfants qui vivent à l’orphelinat durant l’année scolaire et acheter des matières premières pour qu’ils puissent se nourrir.

 

En savoir plus sur le contexte

Depuis 2008, Simplice  a été nommé curé fondateur d’une nouvelle paroisse d’un village nommé Guinagourou. La paroisse compte 18 villages situé au centre Bénin. Il a crée cet internat à Guinagourou pour aider des enfants.
« Depuis mon installation, j’ai pu constater la pauvreté des gens et l’abandon total des enfants livrés à leur propre sort. Beaucoup d’enfants ne vont pas à l’école par manque de moyens et ceux qui y vont peuvent abandonner quand la situation devient difficile à supporter » . C’est pourquoi j’ai construit un internat pour accueillir les enfants dont les parents sont parmi les plus pauvres et démunis, et dont les villages sont les plus éloignés du collège.  » souligne le Père Bocco. L’internat compte 30 places où depuis 3 ans, le Père Bocco y accueille des jeunes garçons de 13 à 16 ans. Ces jeunes vivent dans cet internat toute l’année scolaire, se nourrissant eux-mêmes avec leurs denrées qu’ils apportent. « Ces jeunes ont besoin d’aide. J’ai demandé 5 euros par trimestre aux familles pour nous aider et elles n’y parviennent pas ».

Actualités

La vie de l'association au fil du temps